D'anciens élèves du Lycée Schattenmann témoignent...

Lauryne D. : J’étais au lycée Schattenmann en classe de 4ème et 3ème Agricole. Grâce au Schattenmann j’ai progressé en français et en mathématiques. Comme je suis dyslexique le lycée a un programme spécial. Grâce à l’allégement pour le brevet je l'ai réussi. Ils m'ont même proposé de faire leur BAC PRO Service A la Personne et aux Territoires. Maintenant je suis en dernière année de Bac Pro. En plus j’ai les mêmes professeurs depuis la 4ème et 3ème, ils connaissent mes difficultés. 

Manon H. : Ayant été en filière CAP SMR (Services en Milieu Rural, devenu SAPVER) ainsi qu'en BAC PRO SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) je dirais que ces années ont été les meilleures de ma scolarité, notamment sur mes 2 années de Bac. On y trouve des cours que je n'avais pas lors de mon CAP SMR et qui pourtant seraient très utiles sur le plan relationnel. Notamment les cours de théâtre, qui ont réussi à mettre une certaine confiance entre les élèves et à ressouder les liens entre eux. Mais aussi à permettre à des élèves réservés ou timides de s'exprimer pour se libérer du regard des autres. Le marché de Noël est aussi un beau moment de partage, même si les préparatifs sont toujours un peu stressants, ça en vaut la peine de présenter tous ensemble un aussi beau projet qui plaît toujours autant au public. Et concernant le séjour à l'étranger, c'était plutôt sympa. Ça apporte toujours autant de visiter un pays, d'en apprendre la langue et les coutumes... Même si c'était plutôt dur pour moi au début, je ne regrette vraiment pas d'être partie pour vivre cette expérience. Je dirais donc que ces années m'ont apporté pas mal de choses et aujourd'hui encore j'en garde de bons souvenirs avec mes amis.

Elodie K. : A l’issue de l’obtention du brevet des collèges, je souhaitais m’orienter vers le métier d’auxiliaire de puériculture. De ce fait, mon choix d’orientation s’est tourné vers la filière Service Aux Personnes et Aux Territoires (SAPAT) du Lycée SCHATTENMANN. En effet, ce qui m’intéressait beaucoup dans cette formation, était le fait que la formation n’était pas uniquement théorique aussi pratique (stages). De la classe de seconde jusqu’à l’obtention du BAC SAPAT, les stages m’ont permis de découvrir différentes structures et métiers.

Ces trois années ont également été l’occasion pour moi de  voyager. En effet, nous avions fait deux voyages scolaires en Allemagne, l’un pour rencontrer des jeunes et ainsi perfectionner notre allemand, l’autre pour découvrir une structure. J’avais été dans un multi accueil avec des jeunes en situation de handicap. En classe de terminale, avec toute la classe, nous nous sommes rendus à Prague. Ce fût pour moi l’opportunité de découvrir un autre pays.  Nous avons fait de nombreuses visites : visite de la ville, de châteaux, du camp de concentration de Terizine. Un chouette moment également avec les copains, copines de classes et les professeurs qui nous ont accompagnés.

Cette formation dans le domaine du social est vraiment quelque chose qui m’a plu. Je me suis investie dans ma formation en participant également, en tant que bénévole, à diverses sorties ou évènements organisés par le lycée. J’ai encadré des jeunes danseurs (les Dancing Girls and Boys) durant trois jours de spectacles, participé à la distribution des repas lors d’une soirée de Don du sang, participé à une journée avec de jeunes hongrois accueillis au lycée, ….

Lors de mon stage de terminale, j’ai découvert le métier d’Educateur Technique Spécialisé que je souhaite exercer à l’avenir. L’entrée à l’ESEIS, école pour la formation d’ETS, se fait par concours. Pour ce concours, j’ai eu la chance d’avoir un accompagnement et une préparation personnalisée au Lycée.

Cette formation correspondait à mes attentes et m’a permis de découvrir mon futur métier. Ces  trois années ont été très riches en expériences et en apprentissage. J’ai également apprécié tout particulièrement l’accompagnement et le soutien dans mon parcours de formation, par les professeurs.

Morgane R. : C'est une filière très bien, deux en un : vente et aide à la personne (CAP SAPVER). Cette filière m' a aidé à avoir plus confiance en moi . Les points positifs c'est que dans l'établissement, la classe et l'internat, c' étais mon second chez moi . Après mon passage au lycee j'ai fais une mention complémentaire Aide à domicile. J'envoie des cartes de vœux chaque année au lycée car je vous suis reconnaissante pour tout ce que le personnel m a apporté, vous avez plus cru en moi en deux ans que moi-même en plusieurs année !

Florine S. : Je suis allé en première année dans un lycée général, suite à une charge de travail totalement excessive pour moi, j’ai décidé de m’orienter vers le bac pro SAPAT. Celui-ci a su m’aider dans la prise de conscience mais également à me diriger vers un futur métier. Cette formation est très utile lorsque nous souhaitons nous orienter vers le paramédical. Je suis reconnaissante de cette formation, et la conseillerais à n’importe qui en cas de doute ! Actuellement, je suis en deuxième année dans une formation en soins infirmiers et je suis totalement reconnaissante de la chance que j’ai pu avoir de m'y préparer via le bac pro SAPAT.

Aboubacar F. : Personnellement, le lycée Schattenmann  m'a apporté beaucoup sur le plan éducatif, social et, jusqu'aujourdhui dans ma vie professionnelle de tous les jours. La filières Service à la Personne et aux Territoires (bac pro SAPAT), à été très importante et enrichissante pour moi, ça m'a confirmé ma vocation pour le métier de soignant. En effet, je remercie infiniment le corps professionnel du lycée Schattenmann pour votre investissement d'une part, et d'autre part pour votre dévouement pour notre formation. Grâce à vous j'ai réussi à développer des qualités qui m'ont facilité mon parcours. Et aujourd'hui j'ai réussi, sans difficulté tous mes examens jusqu'au DEAS (aide-soignant), et j'ai un travail aux HUS, NHC de Strasbourg. Je compte évoluer encore vers le diplôme d'Infirmier. Tout cela est possible et facile aujord'hui pour moi, grâce à mon diplôme de bac pro SAPAT. Grand merci à vous !

Camille G. : Cela ce passe en deux années (CAP SAPVER) avec beaucoup d'apprentissage et de stages. Les stages m'ont permis de découvrir le monde du travail ainsi que voir le quotidien des professionnels. Durant ces deux ans ce qu'il m'a le plus touché c'est le voyage à l'étranger ! Cela permet de découvrir un nouveau pays et d'améliorer la langue donc pour ma part L'anglais. Ceci restera la meilleure expérience pour moi. Ma classe était aussi géniale ! Tous étaient soudés avec chaque élève pour que personne ne décroche durant les deux années. J'ai énormément aimé travailler dans ces conditions là !

Ibrahim D. : J’ai gardé de très bons souvenirs, ému de mon passage au lycée Schattenmann en CAP SAPVER, grâce qui j'ai réussi beaucoup d'étapes dans ma vie aujourd’hui, avec mes sincères remerciements à toute l’équipe du lycée.

Hugo D. : Lorsque mes années de collège prirent fin, je ne m’étais pas encore destiné à une orientation professionnelle définie. C’est ainsi que mes recherches, auprès de l’Onisep notamment, débutèrent. Je savais que ma vocation était d’aider les gens et je trouvais que le Bac Pro SAPAT correspondait bien à la vision que je pouvais m’en faire. Puisque demeurant à plus de 30km de BOUXWILLER, je ne me voyais guère faire le trajet tous les jours, c’est ainsi que l’internat venait conforter mon choix pour le Lycée Schattenmann. À ma rentrée en seconde, j’ai immédiatement compris que nos professeurs seraient présents quelques soient les difficultés que nous pourrions avoir. Les stages dans des structures et avec des publics divers et variés, m’ont permis de faire évoluer mon ouverture d’esprit et celui réalisé à l’étranger, d’accroître mon niveau en anglais mais également de découvrir une nouvelle culture et de nouveaux horizons. Une fois mon diplôme obtenu, ma vocation d’aide à la personne reste intacte, mais je souhaite la faire à plus grande échelle. C’est pour cela qu’une évolution constante dans cette formation, m’a permis d’axer mon projet professionnel d’avantage sur l’aspect territorial, avec un BTSA DATR (Développement et Animation des Territoires Ruraux) suivi au lycée d'Erstein, mais aujourd'hui aussi proposé au lycée Schattenmann.