Mais pourquoi "Schattenmann" ?

Né en 1785 à Landau, Charles-Henri Schattenmann se distingue en tant que manufacturier, chimiste et agronome, ce qui le conduit à diriger les mines de Bouxwiller de 1828 à sa mort en 1869. Conseiller Général du Canton, il demande dès 1848 la gratuité de l'enseignement primaire dans sa ville et finance la construction du collège à la place de l'ancien château démoli. Eternel précurseur et chercheur, il crée, ancêtre de la Sécurité Sociale, une caisse de secours social bénéficiant aux ouvriers des Mines de Bouxwiller.

Un peu d'histoire...


Après la seconde Guerre Mondiale, une école de couture est créée à Bouxwiller. Elle est alors subventionnée par les Caisses d'Allocations Familiales et surtout la Caisse de Mutualité Sociale Agricole. En 1959, l'association de gestion obtient l'agrémant préfectoral pour l'établissement nommé à l'époque "Ecole Technique d'Enseignement Ménager Familial Rural" et s'installe en 1962 dans une partie de l'ancien tribunal cantonal. En 1970, elle est reconnue par le Ministère de l'Agriculture.
Au début des années 90, elle devient le lycée Schattenmann et sa gestion est reprise le 1er septembre 1995 par l'UNREP-Est.

 

© 2021 Schattenmann-Bouxwiller

03 88 70 70 64

logo_unrep.png
logo-region.png
imaginalsace.jpg