top of page

Une classe de 3ème dynamique !


Paris

Deux jours bien remplis à Paris, c’est ainsi que la classe de 3ème technologique a scellé son année scolaire avant la dernière ligne droite des révisions.


A la découverte de la ville lumière

C’est encadrés par deux enseignants, que les 17 élèves de la classe ont pu se rendre sur les lieux les plus emblématiques de la capitale. Au menu des visites, la remontée de la plus belle avenue du monde, de la place de la Concorde (avec sa majestueuse obélisque) à l’Arc de Triomphe de la place de l’Etoile. L’arc servant, au passage, de support à quelques informations historiques sur les campagnes napoléoniennes et l’origine du soldat inconnu de la grande guerre. Au registre des flâneries, ajoutons la montée sur la butte Montmartre (par les escaliers) avec l’inévitable passage par la place du Tertre et la visite du Sacré-Cœur, dans lequel une poignée d’élèves a désiré se recueillir, pour optimiser leurs chances d’avoir le brevet, très certainement. Quelques heures furent aussi passées dans les longs couloirs du musée du Louvre où tous purent admirer le tableau le plus célèbre du monde, la Joconde de Léonard de Vinci. Mais le temps étant compté, tous ont beaucoup apprécié la synthèse opérée par la promenade en bateau-mouche au crépuscule tombant ; les commentaires permettant à chacun de mieux maitriser les repères historiques et géographiques qui jalonnent le parcours depuis la Seine.

Paris

Le DNB et l’orientation post 3ème comme objectif

Ce voyage apparaissait comme un couronnement aux efforts entrepris pendant cette année qui est une année charnière dans la scolarité des jeunes. A l’issue de celle-ci se profilent deux échéances primordiales : l’orientation et le brevet. Ce dernier s’obtient par une moyenne entre les épreuves terminales, qui seront passées les 26 et 27 juin, et le contrôle continu qui se calcule en prenant en compte l’ensemble des notes de l’année. L’avantage qu’offre la 3ème technologique du lycée Schattenmann, est qu’en plus des matières générales (français, mathématiques, histoire-géographie, etc…), elle propose des enseignements plus techniques ; en l’occurrence une approche du soin au petit enfant (ouverture sur les métiers du service à la personne dont les formations sont dispensées en cycle lycée), la vente ainsi qu’une sensibilisation aux métiers de la bouche avec des ateliers de confection culinaire suivi de dégustations, bien entendu. Dans l’objectif de réussir l’orientation, plusieurs dispositifs sont menés.

Paris

Une année scolaire émaillée de visites et stages en entreprise

D’abord, des visites dans des organismes de formation (lycée agricole, Compagnons du devoir) ou déplacements à des forums proposant des contacts ouvrant sur des propositions d’alternance ; ensuite trois stages sont aussi proposés durant l’année sur période scolaire. Ils permettent aux jeunes de découvrir le monde professionnel par des immersions. Effectuer un bon stage permet souvent aux élèves non seulement de conforter la vision qu’ils ont de certains métiers mais aussi, et surtout, de décrocher un apprentissage. Cette année encore, plus de la moitié des élèves de la classe a réussi à trouver une filière qui lui convienne. Les jeunes qui partent ainsi en apprentissage, que ce soit en CAP ou en bac professionnel, sont des jeunes qui dessinent l’amorce de leur future carrière professionnelle et préparent donc activement leur entrée dans la vie active avec une formation qui leur sied.

Finalement, une année de 3ème au lycée Schattenmann c’est la garantie d’une formation sérieuse, en effectif limité, tournée vers l’avenir dans une ambiance sympathique.


コメント


bottom of page