Section euro allemand : découvertes culinaire et civilisationnelle dans le Markgräflerland


Des élèves motivés de la section européenne "allemand" des classes de 1ère et Terminale Bac Pro SAPAT (Services Aux Personnes et Aux Territoires) se sont familiarisés avec la gastronomie et la civilisation allemande à Maulburg dans le Markgräflerland dans le sud de l’Allemagne près de la frontière suisse.


Tout d’abord ils ont investi un petit restaurant, chez Leni’s, où sous la houlette de la chef Madeleen, ils ont préparé en petits groupes leur repas de midi, des plats typiquement allemands, soit une entrée (Gemüsebrühe mit Flädle), soit le plat (Kartoffel Püree, Putengeschnetzeltes mit Rahmsauce), soit le dessert (Apfelküchle mit warmer Vanillesauce).

Et ceci en application immersive de la discipline non linguistique (cours de cuisine) de la section européenne allemand.

Pendant leur séjour de 2 jours, ils ont également visité un jardin d'enfants très spécial " Waldkindergarten" où les enfants sont accueillis à l'extérieur (sauf aléas climatiques). Les élèves habitués des écoles maternelles et structures d’accueil de la petite enfance en France (leurs lieux de mise en situation professionnelle du cursus Bac Pro SAPAT) ont pu découvrir une pédagogie alternative peu répandue en France. A l’heure du dîner, une fromagère a présenté et fait déguster aux élèves ses fromages fabriqués principalement à base de lait local. Le séjour s'est poursuivi le lendemain par la confection de "Weckele" (petits pains) cuits au feu de bois dans un ancien four et de beurre comme autrefois. Ces activités ont eu lieu dans un écomusée "le Schneiderhof" dans le "Wiesenthal".

Les élèves ont apprécié cette petite escapade très dépaysante et sont revenus avec des souvenirs plein la tête. Cela a aussi conforté leur engagement en section européenne.


Les objectifs des cours de langue en section européenne (proposés en allemand et en anglais) sont multiples. Ils permettent de développer les apprentissages interculturels et l’éducation à une citoyenneté ouverte et solidaire, comme pour cette action.

Il s’agit aussi de favoriser des actions internationales dans les domaines professionnels (les élèves font un stage professionnel de 3 semaines à l’étranger), culturels (échanges franco-allemands notamment) entre autres.


Enfin ces heures d’enseignement de la langue vivante en plus de l’horaire obligatoire participent bien sûr à l’amélioration des capacités langagières et linguistiques. En plus de l’enseignement linguistique, une discipline non linguistique est enseignée en langue étrangère (éducation socio-culturelle en anglais, cours de cuisine en allemand…) avec à la clé des actions plus concrètes telle que cette sortie pour les élèves germanophones.